C’est LE cocon douillet au cœur de la maison, la suite parentale fait rêver propriétaires et locataires. Zone de rangement, dressing, salle de bains attenante, enfin et bien sûr chambre. La suite parentale peut prendre de multiples visages pour s’adapter aux configurations.

Voici quelques conseils pour imaginer et se lancer !

Les bases d’une suite parentale

La chambre inclut une salle de bain ou un point d’eau avec une douche ainsi qu’un dressing ou plusieurs rangements. Au niveau de la surface, il faut prévoir au minium 18m2 pour une suite parentale comprenant :

  • Une partie chambre (9 m2)
  • Une salle de bains (de 3 à 4 m2)
  • Un dressing (de 3 à 4 m2)

Ensuite, il existe de nombreuses variantes qui vont dépendre de la configuration de l’habitat et des besoins des habitants.

Une suite parentale ouverte ou fermée ?

En neuf, la création de la suite parentale est assez facile à imaginer tandis qu’en rénovation, il faut partir de l’existant, ce qui peut parfois être plus compliqué.

En effet, si on souhaite crée une salle de bain, il faut penser aux arrivées d’eau et aux évacuations. Si elle n’existe pas, on peut la créer mais les travaux et les coûts ne sont plus les mêmes.

Lors d’une rénovation, la question de l’ouverture ou non de cette suite parentale se pose. Deux tendances s’affrontent : la suite parentale ‘tout ouverte’ ou fermée (trois pièces séparées).

Suite parentale tout ouverte 

Si vous avez un petit appartement, le tout ouvert peut sembler être une option puisque cela donnera une sensation d’espace et ce sera également plus pratique. Cependant, c’est aussi lié aux habitudes de vie et de l’âge des propriétaires. En effet, la tendance « salle de bain ouverte » peut s’avérer moins pratique lorsque le couple a des horaires différenciés. De même pour le dressing lorsqu’il faut allumer la lumière pour se préparer pendant que l’autre dort. Pensez-donc aux moindres détails.

Suite parentale fermée

Si vous optez pour une site parentale fermée, il y a plusieurs possibilités :

  1. La 1ère est d’installer une verrière entre la salle de bains et la chambre pour conserver la lumière et jouer la transparence tout en évitant le bruit et privilégiant l’intimité.
  2. Sinon, vous pouvez opter pour une installation de panneaux coulissants en bois afin de cloisonner ave style

Tout est une question de style de vie et de gout.

La salle de bain

La salle de bain dédiée aux parents est un concept qui séduit. En effet, pour l’aménager, le prix dépend des matériaux, des meubles & de la surface. Plutôt que de se procurer des meubles de salle de bain du commerce, optez pour des caissons en grande distribution et fabriqué l’enveloppe de bois massif ou de béton ciré sur une base wedi, un matériau qui sert de support.

Par ailleurs, la double vasque est quasi obligatoire. Le cas échéant, vous pouvez opter pour une vasque de grande taille dotée de deux robinets et d’un plan de dépose le plus large possible.

La douche à l’italienne est très plébiscitée puisque les parents laissent souvent la baignoire dans la salle de bains des enfants pour des raisons pratiques.

Attention à la douche italienne que vous choisissez car elles sont souvent très belles mais parfois peu pratique car on risque de mettre de l’eau partout.

Le dressing

Si la configuration le permet et notamment si l’espace est suffisant, les Français préfèrent en général un espace dédié au dressing avec une pièce attenante à la chambre.

Sinon, si la chambre est grande, vous pouvez monter une cloison ou des portes coulissantes pour délimiter clairement les espaces.

Avec ou sans portes ? Si l’espace dressing est séparé, il n’a pas forcément besoin de portes. Cependant, s’il est installé à l’intérieur de la chambre, il peut être utile de prévoir des portes pour éviter le désordre.

Concernant la fabrication, certains fabricants proposent du mobilier modulaire avec une quantité de dimensions possibles. Il est donc assez facile de composer un dressing adapté à son espace.

La chambre

Dans la chambre, l’esprit zen de rigueur. La tendance actuelle est de jouer avec des tons assez neutres et une petite touche de couleur sur l’un des murs ou sur la tête de lit. Si la place le permet, le lit peut s’accompagner d’un coin détente avec un bon fauteuil, une table basse, un banc…

La tête de lit aménagée de placards, d’étagères et de luminaires est aussi devenue un incontournable. L’idée est de supprimer les tables de nuits qui prennent de la place ; il faut optimiser l’espace.

L’éclairage est également important. Et oui, à l’heure actuelle, l’éclairage de la tête de lit avec des liseuses intégrées est tendance, plus que des lampes de chevet ou des plafonniers.

Vous savez à présent comment aménager au mieux votre suite parentale, alors, qu’attendez-vous ?  Vous souhaitez plus de conseils déco ? Venez sur le salon HABITAEXPO !

Source : Côté Maison